La main de gloire

8,00  TTC

La Main de Gloire (la Main enchantée)
Gérard de Nerval
14 X 21 cm, 72 pages, 8 €

Description

Eustache Bouteroue, drapier de son état, lâche, empâté, se soucie plus de commerce que d’honneur ; quand, à la suite d’une mauvaise querelle, il doit se battre en duel contre un militaire aguerri qui menace ses projets conjugaux, il se met en quête d’un expédient pour s’assurer une victoire certaine.
Pour parvenir à ses fins, il utilise la magie noire et pactise avec des forces invisibles et sournoises, au risque de mettre en danger bien plus que sa vie ; surtout si par avarice il ne remplit pas sa part du contrat… Eustache comprendra, un peu tard, qu’il n’est pas bon de défier ces puissances obscures !

Gérard de Nerval (1808-1855) de son vrai nom Gérard Labrunie, poète, journaliste et essayiste, ami de longue date de Téophile Gauthier, embrassa d’abord le Romantisme français. Il voyagea toute sa vie à partir de 1836, jusqu’en Orient, et ses pérégrinations, réelles ou ima­ginaires, imprégneront son œuvre. Pétrie d’hermé­tisme, marquée aussi par la maladie mentale, qui oblige l’écrivain à de fréquents séjours à l’hôpital à partir de 1841, elle se démarque du Romantisme. Gérard de Nerval mit fin à ses jours dans la nuit du 25 au 26 janvier 1855. Considéré longtemps comme un compagnon de route mineur des romantiques, il fallut attendre le début du XXe siècle pour que l’on en redécouvre toute la richesse et la subtilité. Écrit en 1832, La main de gloire (ou La main enchantée) est l’un de ses contes les plus réussis.

Informations complémentaires

Auteur

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La main de gloire”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *