objectif mars

Ce n’est pas sans émotion que Banquises & Comètes se prépare à rendre visite à Valognes, ville natale d’un écrivain normand oublié : Gustave Le Rouge. Il est né dans cette ville du Cotentin le 22 juillet 1867.

Si le commun des mortels ignore tout de lui, ou presque, il n’en est pas de même pour deux catégories d’individus, fort différentes l’une de l’autre.
Pour les fans de science-fiction, il est l’un des précurseurs du genre, avec H. Rosny aîné et dans le sillon creusé par Jules Verne ou Paul d’Ivoi; sa production pléthorique en a fait l’un des chantres de la littérature populaire d’excellent niveau. S’embarrassant peu de vraisemblance, son écriture est nourrie par une imagination débridée et une vaste érudition.
Pour les amateurs de littérature pure et de poésie, il fut d’abord un proche du mouvement symboliste ; il fut de ceux qui accompagnèrent Verlaine dans ses derniers moments. Fasciné par sa personnalité, l’écrivain Blaise Cendrars lui consacre un roman, L’homme foudroyé. Les surréalistes s’intéresseront à lui, pour les mêmes raisons que pour le serial Fantomas : une écriture abondante, imaginative, des parutions nombreuses, et des références à l’occultisme omniprésentes.

En tout état de cause, nous donnons une édition (annotée) de la dernière version de l’un de ses chefs d’œuvre : Le naufragé de l’espace (d’abord publié sous le titre Le prisonnier de la planète Mars) ; qui sera suivi en janvier de la suite de cette palpitante odyssée martienne, L’Astre d’épouvante (d’abord publié sous le titre La guerre des vampires).
Nous aurons le plaisir de présenter le premier tome de ce cycle martien à Valognes du samedi 20 décembre au lundi 22 décembre lors du marché de Noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *