L'Étoile du Pacifique de Georges Price

À l’occasion de notre première participation au festival Geekopolis, nous aurons le plaisir de présenter en avant-première (mondiale, cela va de soi) l’ouvrage qui inaugure la série « Science et Vapeur » dans notre collection Archives de l’étrange : nous y publierons des romans d’aventure et d’anticipation mêlant science et feuilleton, mettant en scène les rêveries des ingénieurs des siècles passées et le sens du récit des romanciers populaires.

Cet ouvrage, c’est L’Étoile du Pacifique, un roman de Georges Price paru en 1910 (l’auteur, de son vrai nom Ferdinand Petitpierre, nantais d’origine, était un habitué des éditions Mame, et ses ouvrages sont en partie ou totalité souvent illustrés par le grand Rodida).

Tous ceux que ces géants des mers venus du passé, les paquebots géants qui sillonnaient les océans, assurant l’essentiel des voyages au long-cours en attendant l’essor de l’aviation, tous ceux qui rêvent du Great-Eastern et de ses descendants plus ou moins chanceux, trouveront matière à de nouveaux songes dans ce roman maritime et conjectural qui met en scène l’une de ces îles artificielles dont les ingénieurs ont longtemps rêvé pour rendre moins aléatoires les grandes traversées.

L’ouvrage sera disponible sur notre site internet dès lundi, et dans les prochaines semaines chez nos libraires partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *