Histoires maritimes

12,00  TTC

Histoires maritimes, Gabriel de la Landelle, 200 pages, illustré, 12 €

Histoires maritimes regroupe trois nouvelles, dans lesquelles l’aisance et la verve de cet auteur prolixe et doué donnent toute leur mesure.
Fleur de Misère nous conte les aventures mouvementées d’une jeune fille devenue corsaire sous l’habit d’homme ; Les Neveux de Jean Bart, nouvelle historique, retrace le destin tragique et glorieux des derniers descendants du grand corsaire ; quant au Château du Taureau, il met aux prises un valeureux corsaire avec les anglais sous les canons de la fameuse forteresse qui garde encore la baie de Morlaix.

14 en stock

Description

Histoires maritimes regroupe trois nouvelles, dans lesquelles l’aisance et la verve de cet auteur prolixe et doué donnent toute leur mesure.
Fleur de Misère nous conte les aventures mouvementées d’une jeune fille devenue corsaire sous l’habit d’homme, qui connaîtra le frisson de l’aventure maritime, des combats et de l’adversité, mais aussi celui, plus doux, de l’amour ;
Les Neveux de Jean Bart, nouvelle historique, retrace le destin tragique et glorieux des derniers descendants du grand corsaire ; l’auteur y dépeint avec force détails une action d’éclat que n’aurait pas reniée le grand Corsaire, et nous plonge dans la rudesse des batailles navales du temps des grands voiliers ;
quant au Château du Taureau, il met aux prises un valeureux corsaire breton avec les anglais sous les canons de la fameuse forteresse qui garde encore la baie de Morlaix ; alors que dans toute l’Europe la fortune de Napoléon pâlit, se joue dans ce site pittoresque une lutte faite de courage et de ruse ; une lutte cruciale pour notre corsaire qui a mis toute sa fortune dans l’organisation de l’expédition.

Nous avons conservé dans notre édition, les belles et fines gravures de l’édition originale, elles reconstituent à merveille l’atmosphère des aventures maritimes contées dans l’ouvrage.

Après une carrière dans la Marine, Gabriel de la Landelle (1812-1886) se consacre à l’écriture et au journalisme. Ses récits, inspirés de son expérience de la mer, sont vivants, emprunts d’authenticité et très appréciés ; il s’inscrit dans la lignée des F. Cooper ou F. Meyrrat. Jules Verne le lira avec profit, et certains de ses ouvrages sont régulièrement réédités.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Histoires maritimes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *