Ernest Bazin, inventeur angevin

Un inventeur universel

Il y a exactement 123 ans, le 18 janvier 1898, s’éteignait, au terme d’une vie de labeur vouée tout entière à l’innovation, l’inventeur angevin Ernest Bazin. Zénobe Gramme, l’inventeur de la dynamo, qui collabora un temps avec lui, le qualifiait d' »inventeur perpétuel » ; et, de fait, il s’intéressa toute sa vie à une multitude de domaines, et imagina les objets les plus divers, de la cafetière pneumatique au lit d’hôpital en passant par l’éclairage électrique et les instruments de mesure. Des dizaines de brevets, d’applications pratiques, qui eurent plus ou moins de succès mais assurèrent son indépendance financière.

Un rêve de navigateur

Mais la grande affaire de sa vie fut la navigation à grande vitesse. Il garda de son passage dans la marine un vif intérêt pour la navigation et tous ses aspects, et se montra toujours prêt pour l’aventure ; c’est ainsi qu’il participa activement, grâce à quelques-unes de ses inventions, à la tentative de récupération du fameux trésor de Vigo, que Jules Verne popularisa dans « Vingt mille lieues sous les mers ».

C’est aussi cette passion qui le poussa à développer le « bateau rouleur », son invention la plus spectaculaire. Un étrange navire en vérité, dont la flottaison et la propulsion étaient assurées par des roues, ce qui devait lui permettre d’atteindre des vitesses de croisière inédites. Hélas, l’inventeur mourut avant d’avoir pu faire la démonstration de l’efficacité de l’appareil, qui tomba dans l’oubli après sa mort.

Le bateau rouleur d’Ernest Bazin

Une incroyable biographie

Il fallait assurément un beau livre pour évoquer dignement cet Angevin si productif, et célèbre en son temps ; ce Bazin qui ne s’illustra pas dans la littérature, mais dans l’invention, à un siècle où tout semblait possible. C’est chose faite avec Ernest Bazin, inventeur angevin, une biographie très illustrée qui replonge lectrices et lecteurs au temps de Jules Verne, des Expositions universelles et des inventions extraordinaires ; un temps où la science et le progrès semblaient aller d’un même pas, faisant bouillonner les esprits les plus créatifs. Et de tous ces esprits, celui d’Ernest Bazin ne fut certes pas le dernier !

Pour découvrir Ernest Bazin, sa vie fascinante et ses inventions incroyables, c’est par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.