Bon anniversaire, Jules Verne !
 
C’est avec reconnaissance que je salue le journaliste Jean-Yves Pommier, qui n’a pas oublié de fêter le 187e anniversaire de Jules Verne.
Le 8 février 1828, en effet, naissait à Nantes le grand auteur. Qui ne le connaît pas ? Et pourtant, que d’idées reçues sur son compte… La principale étant que le père (l’un des pères, nous y reviendrons) du « merveilleux scientifique » aurait été un voyageur en chambre. Certes, Jules Verne n’a pas fait tous les « voyages extraordinaires » qu’il a imaginés ; cependant, il fut toujours attiré par la mer, et posséda pratiquement toute sa vie un bateau pour y faire des croisières et parfois y écrire.
Tous ses bateaux porteront le nom de Saint-Michel, et leur taille évoluera en même temps que les moyens de l’écrivain.
Le Saint-Michel I est une simple barque pontée, et la légende veut qu’il y ait écrit « 20 000 lieues sous les mers ».
Le Saint-Michel II, dont Jules Verne supervise les plans, est un bateau plus sérieux, avec lequel il entreprend des croisières en Manche et sur la côte anglaise.
Le Saint-Michel III est un yacht à vapeur en métal avec lequel Verne naviguera en Manche, en Méditerranée et sur l’Atlantique.
La géographie n’avait donc guère de secrets pour lui…
 
C’est également en février que naît, en 1814, l’homme qui fera de Jules Verne l’un des plus célèbres écrivains de son temps — et du nôtre : Jules Hetzel, son éditeur.
Le 31 janvier 1963 sonne le début de la collaboration des deux hommes, avec Cinq semaines en ballon. Ce sera, avec Le tour du monde en 80 jours, le plus grand succès de l’écrivain. Les « Voyages extraordinaires » consistent en 62 titres en tout ! Mais tous ces ouvrages sont loin d’avoir aujourd’hui la notoriété de « 20 000 lieues sous les mers » ou « Voyage au centre de la terre » (que je cite, non pas au hasard mais parce que leurs adaptations cinématographiques ont bercé ma jeunesse !).

D’ailleurs, nous le verrons dans quelques-unes de nos futures publications, il reste dans l’œuvre de Jules Verne quelques perles à redécouvrir et savourer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *