Retrouvez la collection « Archives de l’étrange » en intégralité à Nantes aux Utopiales, du 29 octobre au 2 novembre prochains. Tous les titres seront présentés sur les stand des libraires de Nantes grâce à notre partenaire, la librairie L. Durance.

L’occasion de découvrir l’oeuvre d’un écrivain nantais méconnu, prolongateur de Jules Verne, épris comme lui d’aventure et de science, Georges Price (pseudonyme pour Gustave Ferdinand Petitpierre).

Issu d’une grande famille d’industriels nantais, qui ont donné aussi des hommes politiques influents, c’est dans l’écriture et le journalisme que Georges Price se distingue. Publié chez Mame, le grand rival d’Hetzel, à partir des années 1895, il fut servi par de bons illustrateurs, Jordic (Georges Jordic-Pignon de son vrai nom, breton plein de talent disparu prématurément pendant la première guerre mondiale) et Robida (que l’on ne présente plus, mais qu’on peut retrouver ici)

L'Etoile du Pacifique, de Georges Price

L’Etoile du Pacifique, de Georges Price

L’Etoile du Pacifique est l’un de ses bons ouvrages, où l’aventure le dispute à la technologie. Le roman est basé sur un projet réel, ce qui lui donne un petit air de fausse anticipation… ou de vrai steampunk. C’est pourquoi il inaugure notre série « Science et Vapeur ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *