Un livre pour noel, collection Hetzel

La tradition des cadeaux pour Noël ne se perd pas dans la nuit des temps : elle naît au XIXe siècle, se substituant sous la pression commerciale des grands magasins, alors naissants, à la coutume, bien plus ancienne, des étrennes.

En effet, depuis l’Antiquité il était d’usage de marquer le début de l’année par un cadeau, d’abord symbolique, puis de valeur. Le 1er janvier devint pour longtemps le jour des étrennes.
Mais le XIXe siècle allait, dans un grand élan mercantile, forger à la fois la figure du Père Noël, se substituant à saint Nicolas ou à l’enfant Jésus, et la coutume du cadeau pour l’occasion.
Les étrennes restent cependant le privilège de certaines corporations, certes fort utiles (pompiers, éboueurs, concierges…).

C’est au XIXe siècle également que ces étrennes nouvelle manière peuvent prendre la forme d’un livre. Les grands éditeurs s’intéressent au mouvement de fonds qui modifie le commerce de détail. Le colportage s’apprête à disparaître (du moins à grande échelle)… A cette époque des collections emblématiques apparaissent, notamment la fameuse « Bibliothèque rose ». Lancée par Louis Hachette en 1853, sous la forme d’abord de la « Bibliothèque des chemins de fer », elle existe toujours et a bercé plusieurs générations de lecteurs.

C’est aussi la grande époque d’Hetzel, qui annonce à la fin de chaque année à grands renforts de publicité les ouvrages que l’on pourra offrir pour les étrennes…
Plus modestement, nous vous conseillons vivement, pour retrouver le charme puissant des grands classiques de la littérature d’aventure, de vous reporter régulièrement – notamment pour les fêtes de fin d’année – à notre catalogue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *