Argot des tranchées, couverture

Demain, nous nous souviendrons du début de la bataille des Eparges (17 février 1915), qui dura plusieurs semaines et coûta de nombreuses vies. Les combats se sont déroulés dans des conditions météo épouvantables, pour n’aboutir finalement à rien ; scénario qui se répétera inlassablement jusqu’à la fin de d’une guerre inutile et sanguinaire.

Depuis 2014, les hommages aux Poilus se multiplient, à juste titre. Mais savez-vous d’où vient ce nom de « Poilus » donné aux soldats français engagés dans la Grande Guerre ?
L’Argot des tranchées, ouvrage fort documenté, écrit par un linguiste spécialiste de la langue verte (ce qui ne court pas les académies), vous l’apprendra, ainsi que beaucoup d’autres choses : ce petit livre vous fera redécouvrir toute la verve et la truculence du parler des tranchées.
Par son sujet et sa précision, cet ouvrage constitue un document rare et précieux sur le quotidien de ces Poilus que nous célébrons comme il convient.
Lazare Sainéan (1859-1934), philologue et linguiste, a étudié avec passion et minutie la langue de François Rabelais et l’argot, à une époque où beaucoup considéraient ces recherches comme indignes d’un vrai scientifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *